Facebook : le mea culpa de Mark Zuckerberg face au scandale

Très critiqué depuis plusieurs mois, Mark Zuckerberg a dû présenter ses excuses sur la gestion des données personnelles des utilisateurs de Facebook face au Congrès américain ce 10 avril. Il a été embarrassé par plusieurs questions.

Voir la vidéo
france 2

Face au Congrès américain ce 10 avril, le patron de Facebook a troqué son tee-shirt pour un costume sombre. Le jeune homme de 33 ans a dû s'expliquer sur la fuite des données personnelles de 87 millions d'utilisateurs du réseau social vers une entreprise qui a soutenu la campagne de Donald Trump. "Nous n'avons pas eu une vue assez large de notre responsabilité et c'est une grosse erreur. Et c'est mon erreur. Je suis désolé", a déclaré Mark Zuckerberg.

L'action Facebook reprend des couleurs

Pendant cinq heures, le PDG de Facebook a dû répondre aux questions de sénateurs qui l'ont souvent déstabilisé sur la divulgation de données privées. Mark Zuckerberg n'en a pas fini. Il doit être entendu ce 11 avril par une autre commission. Après avoir perdu 15% en un mois, l'action Facebook a repris des couleurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Mark Zuckerberg est auditionné par le Sénat américain, à Washington, le 10 avril 2018.
Mark Zuckerberg est auditionné par le Sénat américain, à Washington, le 10 avril 2018. (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)