Cet article date de plus de quatre ans.

Etats-Unis : une professeure à la retraite renvoie une lettre à la Maison Blanche après l'avoir corrigée

Yvonne Mason a invité la Maison Blanche à "vérifier" sa grammaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de la photo de la lettre de la Maison Blanche postée sur Facebook par Yvonne Mason, le 15 mai 2018. (YVONNE MASON / FACEBOOK)

"C'était une lettre très mal écrite." Yvonne Mason n'a pas apprécié la réponse que lui a fait parvenir la Maison Blanche, le 3 mai dernier. Cette Américaine, professeure à la retraite, avait écrit à Donald Trump pour lui demander de rendre visite aux familles des 17 victimes de la tuerie du lycée de Parkland. Mais en recevant la lettre de réponse de la présidence, elle a été déçue par la piètre qualité de la rédaction. "Je ne tolère pas les textes mal rédigés", a-t-elle expliqué au New York Times (en anglais).

Cette résidente d'Atlanta (Géorgie) a donc décidé de corriger la lettre portant la signature de Donald Trump. "Avez-vous essayé de vérifier la grammaire et l'orthotypo ?" répond ainsi Yvonne Mason. "Le mot 'fédéral' ne prend une capitale que lorsqu'il est dans un nom propre", ajoute l'ex-enseignante. Elle a posté une copie du courrier corrigé sur Facebook, avant de le renvoyer à l'expéditeur. Contactée par le New York Times, la Maison Blanche n'a pas souhaité réagir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.