États-Unis : Trump hué à Dayton et El Paso

Donald Trump s'est rendu sur les lieux des deux fusillades dans l'Ohio et au Texas. Une visite sous haute tension. 

France 3

Donald Trump arrive en terrain meurtri. Il vient au chevet des habitants d'El Paso, aux États-Unis, après la fusillade. Il sait que c'est une visite à haut risque. Dans cette ville majoritairement hispanique, on accuse le président de jeter de l'huile sur le feu. "Il n'est pas le bienvenu. Il est aussi coupable que le tireur car il a de la haine, il nous hait", explique, en pleurs, une habitante d'El Paso. 

 "Il a mis des cibles dans notre dos"

Une élue démocrate boycottera la visite du président Trump. "De mon point de vue, il ne doit pas venir dans cette ville, car il a mis des cibles dans notre dos", précise Veronica Escobar, députée du Texas. Pourtant, avant son départ, le président américain avait tenté de déminer la situation, en répondant à ceux qui l'accusent d'attiser la haine raciale par son discours. "Le président Trump n'a rien à voir avec cette fusillade. Ceux qui le disent veulent en tirer un profit politique", affirme le président.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Donald Trump, à El Paso au Texas, le 7 août 2019.
Le président Donald Trump, à El Paso au Texas, le 7 août 2019. (SAUL LOEB / AFP)