États-Unis : les soldats américains se retireront-ils de Syrie ?

En ce qui concerne le retrait des troupes américaines en Syrie, Donald Trump avance tout et son contraire depuis quelques semaines.

FRANCEINFO

D'abord, Donald Trump annonce le retrait des soldats américains en Syrie, laissant ainsi le champ libre à la Turquie. Ensuite, il menace Ankara. Les proches du président affirment que l'armée ne compte pas se retirer. Et, à la fin, on ne comprend plus grand-chose. Tout a commencé par une annonce de Donald Trump. "Il est temps pour nous de sortir de ces guerres ridicules et sans fin, dont beaucoup sont tribales, et de ramener nos soldats à la maison."

Les soutiens de Trump ne sont pas emballés par le retrait

Mais le président américain a provoqué un énorme tollé, même dans son propre camp. "Tout le monde lui dit : 'ça ne marchera pas', mais il le fait quand même comme Obama. Erdogan n'est pas notre ami et le congrès s'y opposera. Nous n'abandonnerons pas les Kurdes", a assuré Lindsey Graham, qui est pourtant l'un des sénateurs républicains les plus proches du président. De son côté, le gouvernement a rétropédalé.

Donald Trump sur le perron de la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 2 octobre 2019.
Donald Trump sur le perron de la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 2 octobre 2019. (STEFANI REYNOLDS / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS / AFP)