États-Unis : le port d'arme, sujet sensible de l'élection

Le débat sur un durcissement du port d'arme divise au sein de la population américaine. Même le républicain Donald Trump s'est dit favorable à un plus grand contrôle des armes à feu, au risque de déplaire à son propre camp.

FRANCE 2

Chaque week-end, Philip Van Cleave et ses amis s’entraînent au stand de tir. Un rendez-vous qu'ils ne rateraient pour rien au monde. Et à l'approche de l'élection présidentielle, l'inquiétude de ces fervents partisans des armes à feu grandit. Ils craignent en effet un durcissement du contrôle sur les armes. "On a besoin de plus de liberté, pas de plus de contrôle", fulmine Philip devant sa cible de tir.

Une majorité d'Américains favorable à un durcissement du contrôle

Depuis les attentats d'Orlando (Floride) et San Bernardino (Californie), commis par des terroristes ayant acheté leurs armes légalement, l'opinion américaine évolue. Pour la première fois, une majorité d'Américains réclame un renforcement des contrôles et notamment l'interdiction de la vente à des personnes fichées par le FBI. Même Donald Trump, pourtant soutenu par le puissant lobby des armes à feu, y est favorable. L'Amérique est le pays au monde ayant le plus d'armes par habitant et qui détient le triste record du plus grand nombre de fusillades.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat républicain Donald Trump lors d\'un meeting à Lakeland en Floride (Etats-Unis), le12 octobre 2016.
Le candidat républicain Donald Trump lors d'un meeting à Lakeland en Floride (Etats-Unis), le12 octobre 2016. (JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)