États-Unis : le décret anti-immigration de Trump validé

La Cour suprême des États-Unis a donné son feu vert à la troisième version du décret anti-immigration de Donald Trump.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Premier symbole de la présidence Trump : cette signature qui ferme les frontières des États-Unis aux ressortissants de plusieurs pays musulmans. Aussitôt, ce décret anti-immigration provoque un tollé : manifestations spontanées dans les aéroports, protestations des chancelleries du monde et surtout fronde judiciaire. Le texte est annulé par des juges fédéraux. Il en est de même pour une deuxième version du décret.

Le feuilleton continue

Donald Trump persiste et c'est la troisième version qui sera la bonne. La Cour suprême, la plus haute juridiction, vient d'autoriser sa mise en application totale. Désormais, les ressortissants de sept pays ne peuvent plus entrer aux États-Unis : Yémen, Libye, Syrie, Tchad, Iran, Yémen, Somalie et Corée du Nord. Mais le feuilleton judiciaire n'est pas terminé. Deux autres décisions doivent être prises en appel cette semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président des Etats-Unis, Donald Trump, lors du Memorial Day, à Arlington (Virginie), le 29 mai 2017.
Le président des Etats-Unis, Donald Trump, lors du Memorial Day, à Arlington (Virginie), le 29 mai 2017. (NICHOLAS KAMM / AFP)