Cet article date de plus de quatre ans.

États-Unis : la violence au cœur des élections de mi-mandat

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
États-Unis : la violence au cœur des élections de mi-mandat
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

En duplex depuis Pittsburgh (Pennsylvanie, États-Unis), le journaliste Loïc de La Mornais fait le point sur la tumultueuse fin de campagne pour les élections de mi-mandat, entachée de la fusillade antisémite survenue samedi 27 octobre.

La tuerie de Pittsburgh (Pennsylvanie, États-Unis), survenue samedi 27 octobre, intervient à un peu plus d'une semaine des élections de mi-mandat. C'est une fin de campagne particulièrement violente. "C'est la pire attaque antisémite qui soit survenue sur le sol américain. Il y a trois jours, c'était cette affaire d'envois de colis piégés à de hauts responsables démocrates. Les démocrates, bien sûr, disent que c'est la faute de Donald Trump, qui par sa rhétorique, attise les haines et divise l'Amérique", indique le journaliste Loïc de La Mornais, en duplex depuis Pittsburgh.

Les Américains restent très attachés à leur constitution

"Mais il faut voir les choses en face : la violence n'est pas uniquement liée à Donald Trump, mais elle existe depuis longtemps ici aux États-Unis. C'était hier à Pittsburgh la 294e tuerie de masse depuis le 1er janvier 2018. Une violence évidemment liée à la libre circulation des armes. Cette libre circulation des armes n'est pas près d'être remise en cause, tant elle fait partie pour les Américains d'un droit essentiel de leur constitution", conclut-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.