Attaque antisémite de Pittsburgh

Résumé de la rubrique

Onze personnes sont mortes et six autres blessées après une attaque antisémite dans la synagogue Tree of Life ("Arbre de vie") de Pittsburgh, dans l'Est des Etats-Unis, le 27 octobre 2018. Le tireur, identifié par les autorités comme étant Robert Bowers, a fait irruption peu avant 10 heures, en criant "Mort à tous les juifs !", selon une chaîne d'information locale. Il a ensuite commencé tirer sur les fidèles réunis en ce jour du chabbat, le repos hebdomadaire juif, pour une cérémonie marquant la naissance d'un enfant.

Placé en garde après un échange de tirs avec les forces de l'ordre, Robert Bowers a été transféré à l'hôpital. Inconnu des services de police jusqu'alors, il est apparemment l'auteur d'une série de posts antisémites en ligne, dont l'un a été posté le jour-même de la tuerie. Cet homme de 46 ans sera poursuivi, entre autres, pour crime antisémite et sera passible de la peine de mort, a déclaré le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions. La justice fédérale a peu après inculpé le tireur de 29 chefs d'accusation, dont 11 chefs d'utilisation d'une arme à feu pour commettre un meurtre et 11 chefs d'obstruction de l'exercice d'une religion ayant entraîné la mort.

L'Anti-Defamation League (ADL), grande organisation américaine de lutte contre l'antisémitisme, a déclaré qu'il s'agissait "probablement" de "l'attaque contre la communauté juive la plus meurtrière de l'histoire des Etats-Unis". "Il ne doit y avoir aucune tolérance pour l'antisémitisme ou pour n'importe quelle forme de haine religieuse", a réagi le président des Etats-Unis, Donald Trump.