Cet article date de plus d'un an.

Etats-Unis : la provocation de Donald Trump qui passe mal auprès des vétérans américains

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Etats-Unis : la provocation de Donald Trump qui passe mal auprès des vétérans américains
franceinfo
Article rédigé par
L. De La Mornais, T.Donzel - franceinfo
France Télévisions

Alors que le vote des vétérans pèse lourd dans l'électorat de Donald Trump, le président américain a créé la polémique en qualifiant les anciens soldats de "losers" et de "nuls".

"Pourquoi est-ce que je devrais aller dans ce cimetière, c’est rempli de perdants, c’était des nuls", aurait lancé Donald Trump, d'après le journal The Atlantic. Selon l’enquête, ces propos ont été confirmés par de hautes sources militaires et l’entourage du président. La chaîne conservatrice Fox News, pourtant soutien du président, a également confirmé la véracité de ces sources, provoquant la fureur de Donald Trump.

Une onde de choc aux Etats-Unis

"C’est un tissu de mensonges écrit par un magazine qui ne durera pas très longtemps", a déclaré le locataire de la Maison Blanche. Ces propos expliqueraient pourquoi Donald Trump n’a pas souhaité se rendre au cimetière américain du Bois-Belleau (Aisne) lors d’une visite en France. Ces déclarations sont une onde de choc aux Etats-Unis. Une vidéo d’association de vétérans de toutes les guerres et de familles de soldats tués en Irak et en Afghanistan tourne sur les réseaux sociaux. "Mon fils n’était pas un perdant" peut-on entendre. Dans la soirée du vendredi 4 septembre, l’inscription "nos troupes méritent mieux que Trump" a été projetée sur la façade de l’hôtel Trump, à Washington.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.