États-Unis : la procédure de destitution de Donald Trump avance

Une partie des députés démocrates et républicains veulent destituer Donald Trump. Ils ont déposé un acte d’accusation lundi 11 janvier et demandé à son vice-président de le démettre de ses fonctions. 

FRANCEINFO

Aux États-Unis, les démocrates ne veulent pas attendre neuf jours et l’investiture de Joe Biden le 20 janvier pour reprendre le pouvoir. Ils craignent de nouveaux débordements incités par le président sortant. Lundi 11 janvier, la Chambre des représentants a lancé une procédure d’urgence pour le démettre de ses fonctions. Elle débattra de sa résolution mardi et de la voter dans la foulée. Le vice-président Mike Pence devrait acter ce limogeage en urgence. S’il refusait, la Chambre lancerait la procédure de destitution, la deuxième visant Donald Trump, un record pour un président.

Trump, “un raté”

Le président “Trump est un raté”, a lancé l’ancien gouverneur républicain de Californie Arnold Schwarzenegger. Les procédures en cours s’inscrivent dans un climat sécuritaire très tendu dans tout le pays. Le processus est long et incertain, mais s’il aboutit cette fois-ci, il pourrait interdire à Donald Trump une nouvelle candidature en 2024.  

Le JT
Les autres sujets du JT
La Chambre des représentants américaine
La Chambre des représentants américaine (FRANCEINFO)