Cet article date de plus de cinq ans.

Etats-Unis : l'escalade militaire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
États unis : l'escalade militaire
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 avril, l'armée américaine a largué sa plus grosse bombe dans les montagnes afghanes, visant des jihadistes.

C'est la plus puissante des armes non nucléaire. "La mère de toutes les bombes", comme la surnomme les militaires américains. Une bombe de ce type a été lancée jeudi 13 avril sur les positions de l'État islamique dans une région montagneuse de l'Afghanistan. Les autorités afghanes affirment que la bombe a détruit un réseau de tunnels profonds et éliminé 36 jihadistes de Daech. "Si vous comparez ce qu'il s'est passé ces 10 dernières semaines à ce qu'il s'est passé ces 10 dernières années, vous constaterez une énorme différence", indique Donald Trump, président des États-Unis.

Un porte-avion dans la péninsule coréenne

La semaine dernière, il a donné son feu vert pour le bombardement d'une base aérienne en Syrie, en représailles de l'attaque chimique attribuée à Bachar el-Assad. Quelques jours plus tard, un porte-avions américain est envoyé dans la péninsule coréenne. Un message d'intimidation envoyé à la Corée du Nord et à son dictateur. Au risque de compromettre les relations sino-américaines. Cet interventionnisme militaire américain suscite de nombreuses inquiétudes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.