Cet article date de plus de trois ans.

États-Unis : journée cauchemardesque pour Donald Trump

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Etats-Unis : journée cauchemardesque pour Donald Trump
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Donald Trump accuse Michael Cohen de mensonges et rejette toute accusation d'infractions, mercredi 22 août. La veille, son ancien avocat a expliqué que le président avait acheté le silence de deux femmes pendant sa campagne.

Il était l'homme de confiance du président. Michael Cohen est passé à table, mardi 21 août, devant un tribunal fédéral de New York (Etats-Unis). L'ex-avocat de Donald Trump a reconnu avoir versé de l'argent à deux femmes : une ancienne actrice de films pornographiques et une ancienne modèle du magazine Playboy en échange de leur silence sur leurs liaisons supposées avec le milliardaire. Des aveux compromettants aux yeux de l'avocat de Michael Cohen.

Trump avoue

Donald Trump a d'abord réagi dans un tweet rageur le lendemain : "Si vous cherchez un bon avocat, je vous recommande fortement de ne pas prendre Michael Cohen." Ensuite, il s'est expliqué sur Fox News : "Les fonds venaient de moi et ce n'est même pas une violation de la loi électorale". Au même moment, Paul Manafort, son ancien directeur de campagne, était condamné pour fraudes fiscale et bancaire. Un procès qui découle directement de l'enquête sur l'ingérence de la Russie dans la campagne présidentielle de 2016 et des soupçons de collusion entre l'équipe du candidat Trump et le Kremlin. Deux coups durs dans une même journée qui pourrait marquer un tournant dans la présidence Trump.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.