États-Unis : Emmanuel Macron multiplie les gestes amicaux envers Donald Trump

Emmanuel Macron et Donald Trump doivent s'entretenir ce mardi 24 avril en privé à la Maison-Blanche, avant de tenir une conférence de presse commune. Retour sur les premiers temps forts de la visite d'État de trois jours du président Macron aux États-Unis.

France 2

Une embrassade à la française, avec une bise sur chaque joue, premiers pas du président français dans la Maison-Blanche. Donald Trump fait découvrir le mythique Bureau ovale. Une équipe de l'Élysée filme ce moment digne d'une visite touristique. Le président américain répond volontiers à la curiosité de Brigitte Macron.

Planté de chêne et dîner au Mount Vernon

Sur la pelouse, Emmanuel Macron, qui maîtrise bien l'anglais, affiche sa proximité avec le milliardaire. Les deux hommes plantent un chêne issu d'une forêt du nord de la France où sont tombés 2 000 Marines américains durant la Première Guerre mondiale. C'est le cadeau du président français pour honorer le lien historique des deux pays. Auparavant, échappée impromptue pour une visite au monument dédié à Abraham Lincoln, haut lieu du tourisme américain. Bain de foule garanti. Devant la statue du 16e président des États-Unis, un message : malgré la réticence des Français envers Donald Trump, la longue amitié entre les deux pays doit se poursuivre. Dernière étape : l'hélicoptère Marine One se pose à 40 kilomètres de la capitale. Dîner privé dans la demeure historique du premier président des États-Unis. Donald Trump veut offrir un traitement de marque au président français. Reste à savoir si Emmanuel Macron arrivera à influencer le président américain sur les nombreux points de désaccord qui les opposent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump et le président français Emmanuel Macron au Mont Vernon (Virginie), dans la propriété du premier président américain George Washington. Le 23 avril 2018.
Le président américain Donald Trump et le président français Emmanuel Macron au Mont Vernon (Virginie), dans la propriété du premier président américain George Washington. Le 23 avril 2018. (LUDOVIC MARIN/AFP)