Cet article date de plus d'un an.

Etats-Unis : Donald Trump peut revenir sur Facebook et Instagram, annonce le groupe Meta

Les comptes de l'ancien président avaient été suspendus à la suite de l'assaut de ses supporters sur le Capitole, à Washington, le 6 janvier 2021.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Un camion portant un message appelant à ne pas réintégrer Donald Trump sur les réseaux sociaux du groupe Meta stationne devant le siège du groupe, à Menlo Park, en Californie (Etats-Unis), le 17 janvier 2023. (KIMBERLY WHITE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

"Le public doit pouvoir entendre ce que les personnalités politiques disent afin de pouvoir faire des choix éclairés". En ces termes, le responsable des affaires internationales du groupe Meta, Nick Clegg, a annoncé dans un communiqué, mercredi 25 janvier, "mettre fin à la suspension" des comptes de Donald Trump, sur Facebook et Instagram. 

L'ancien président américain, très présent en ligne, avaient vu ses comptes suspendus par Meta, propriétaire des deux réseaux sociaux, à la suite de l'assaut de ses supporters sur le Capitole, à Washington, le 6 janvier 2021. Facebook avait alors estimé que Donald Trump ne pourrait revenir que lorsque les "risques pour la sécurité du public auraient disparu".

"Une telle chose ne devrait plus jamais arriver à un président en exercice, ou à toute autre personne qui ne mérite pas de sanction !", a commenté le républicain, candidat à l'élection présidentielle de 2024, sur son réseau Truth Social.

L'exclusion de Donald Trump a "dénaturé et restreint le débat public", selon son avocat

Le 17 janvier, Donald Trump avait officiellement demandé à pouvoir retourner sur Facebook, appelant à ne pas "réduire un candidat à la présidentielle au silence", par l'intermédiaire de son avocat. Par courrier, Scott Gast avait réclamé au fondateur de la plateforme, Mark Zuckerberg, "une réunion afin de discuter de la réadmission rapide" de son client. "Nous pensons que la suspension du compte Facebook du président Trump a radicalement dénaturé et restreint le débat public", faisait-il valoir. 

Le 19 novembre, soit quatre jours après avoir déclaré sa candidature à l'élection présidentielle de 2024, Donald Trump a été réadmis sur Twitter par le nouveau propriétaire des lieux, Elon Musk. 

Depuis, celui qui tweetait quotidiennement, et souvent abondamment, du temps de sa présidence, n'a pas encore publié de message sur ce compte. Il communique principalement via sa propre plateforme, Truth Social.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.