États-Unis : Donald Trump fait tout pour mettre des bâtons dans les roues de Joe Biden

Aux États-Unis, le président élu Joe Biden a créé, lundi 9 novembre, une cellule de lutte contre le coronavirus. Donald Trump, le président sortant, ne se résigne pas à la défaite et veut encore faire des meetings.

franceinfo

La résidence de Joe Biden à Wilmington (Etats-Unis) est déjà un lieu de travail. Lundi 9 novembre, le président démocrate élu a nommé un conseil scientifique chargé de la lutte contre le Covid-19. Joe Biden a solennellement demandé aux Américains de «porter un masque». Il a déjà lancé son site web de transition avec un compte Twitter spécialement dédié. Toutefois, Donald Trump n’a pas donné l’ordre de lancer la transition. Joe Biden ne peut avoir accès aux dossiers de financement et de bureau à Washington. Mais si le républicain peut ralentir le processus de transition, il ne peut pas l’empêcher.

Trump veut des meetings post-électoraux

Donald Trump, toujours président, a limogé son ministre de la Défense lundi matin. Il ne s’est pas exprimé publiquement depuis le 5 novembre et aucun événement n’est inscrit à son agenda. Selon des médias, il discute la possibilité d’organiser des meetings post-électoraux, peut-être des rassemblements pour soutenir, dans les États où il conteste l’élection présidentielle, les équipes qui travaillent sur la bataille juridique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump et Joe Biden lors du débat à Nashville aux Etats-Unis, le 22 octobre 2020.
Donald Trump et Joe Biden lors du débat à Nashville aux Etats-Unis, le 22 octobre 2020. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)