États-Unis : Donald Trump contraint de cohabiter avec les démocrates

Ni claque ni plébiscite, Donald Trump remporte à moitié les élections de mi-mandat. Les républicains qui le soutiennent sont parvenus à conserver le Sénat, mais ils perdent en revanche la Chambre des représentants, où les femmes arrivent en force.

Voir la vidéo

Donald Trump a vécu un échec électoral. Au matin du mercredi 7 novembre, il est un peu tendu, mais l'exercice d'humilité ne va pas durer. Les sièges perdus ? La faute aux candidats qui n'ont pas voulu de son soutien, dit-il. Mardi 6 novembre au soir, la chaîne Fox News est la première à annoncer que Donald Trump a perdu sa majorité à la Chambre des représentants, l'équivalent de notre Assemblée nationale. Les démocrates passent de 193 sièges à 220, mais la défaite est clairement en demi-teinte : Donald Trump garde le Sénat, qui aux États-Unis a beaucoup de pouvoir. Il gagne même deux sièges au minimum.

Les jeunes et les femmes ont voté en masse pour les démocrates

Surtout, il n'y a pas eu de vague bleue, comme l'espéraient les démocrates. Dans le tweet de Barack Obama mercredi matin, on perçoit un brin de déception. Les démocrates ont annoncé qu'ils bloqueront les lois et lanceront des commissions d'enquête sur le président, mais sa destitution est impossible : seul le Sénat pourrait la voter. Avec ces élections, plus de femmes entrent à la Chambre des représentants. Pour la première fois, deux Amérindiennes ainsi que deux musulmanes sont élues. La plus jeune députée a 29 ans. La participation a été record. L'électorat de Donald Trump s'est mobilisé. Les jeunes et les femmes ont voté en masse pour les démocrates. Le pays est plus que jamais fracturé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain, Donald Trump, le 3 novembre à Belgrade dans l\'Etat du Montana (Etats-Unis).
Le président américain, Donald Trump, le 3 novembre à Belgrade dans l'Etat du Montana (Etats-Unis). (NICHOLAS KAMM / AFP)