VIDEO. Donald Trump condamne les fusillades mais pas les armes

Après la double fusillade qui a fait 31 morts ce week-end aux États-Unis, le président reste flou sur l'encadrement des armes.

France 3

Les réponses du président américain étaient très attendues après les deux dernières fusillades meurtrières aux États-Unis. Pour la première fois, Donald Trump a condamné le suprémacisme blanc, mais il s'est bien gardé de remettre en cause la législation sur les armes à feu. "Ces massacres barbares sont une insulte à notre communauté. Internet a fourni un boulevard dangereux aux esprits radicalisés et perturbés. Ce sont la démence et la haine qui poussent la gâchette, pas l'arme", explique le président. 

Des armes plus contrôlées ?

El Paso et Dayton, deux massacres en 13 heures dans deux États différents avec 31 victimes. À chaque fois, le tireur a utilisé des armes de gros calibre. À El Paso, au Texas, l'émotion est immense. Les habitants de cette ville à très forte majorité hispanique étaient visés. Le Mexique, pays frontalier, est également ému par le drame. Son président a critiqué l'action de Donald Trump, jugée trop laxiste sur la vente d'armes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump lors de sa déclaration après les tueries d\'El Paso et de Dayton, à l\'aéroport de Washington (Etats-Unis), le 4 août 2019. 
Donald Trump lors de sa déclaration après les tueries d'El Paso et de Dayton, à l'aéroport de Washington (Etats-Unis), le 4 août 2019.  (NICHOLAS KAMM / AFP)