Cet article date de plus de quatre ans.

États-Unis : "C'est une honte" a répondu Donald Trump

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
États-Unis : "C'est une honte", a répondu Donald Trump
france 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le président-élu s'est exprimé mercredi 11 janvier. Donald Trump n'a pas manqué de revenir sur les accusations dont il fait l'objet. Détails.

Donald Trump était venu, ce mercredi 11 janvier, parler de ses projets et de ses premières actions en faveur de l'emploi aux États-Unis, mais il a d'abord dû s'exprimer sur ses liens présumés avec la Russie. "C'est une honte [...] Ce ne sont que des fausses nouvelles, que des mensonges. Ce n'est pas arrivé", a déclaré Donald Trump Ces fausses nouvelles dont parle Trump sont extraites d'un rapport explosif publié mercredi matin sur Internet.

Des informations compromettantes

On apprend que des agents russes détiendraient une vidéo de ses frasques sexuelles, enregistrées à Moscou (Russie), en 2013, ainsi que des informations compromettantes sur sa situation financière. Plus grave, ce rapport évoque aussi des relations entre l'équipe de Trump et les services russes durant la campagne présidentielle américaine. Le président-élu reconnaît le piratage par la Russie, mais il se refuse de mettre en cause Vladimir Poutine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.