Elections américaines : quand Trump inspire nos politiques

Et si Donald Trump s'invitait dans la campagne politique française ? Le nouveau Président de la première puissance mondiale est souvent évoqué en France depuis son investiture.

France 3

Quelques heures après la victoire de Donald Trump, Nicolas Sarkozy se pose en défenseur du peuple contre les élites. "Quelle est la gangrène de la démocratie? Au sud, au nord, à l'est à l'ouest, c'est la pensée unique. C'est la confiscation du débat démocratique par une toute petite élite. Je veux être le porte-parole de la majorité silencieuse qui dit 'maintenant ça suffit !'" François Fillon fait une analyse différente et refuse de faire un parallèle entre les élections américaine et française : "il n'y aura pas d'effet Trump sur l'élection française, c'est tellement idiot de dire cela. Et quand j'ai vu Madame Marine Le Pen, hier, se précipiter pour revendiquer l'héritage de Trump, il faut lui dire que le parti républicain n'est pas un parti d'extrême droite."

"Ce que le peuple veut, le peuple peut"

Marine Le Pen reste persuadée que l'élection de Donald Trump est de bon augure pour sa candidature de 2017 : "Je pense que ça permet de comprendre que l'on peut rendre possible ce qui est présenté comme étant impossible, car ce que le peuple veut, le peuple le peut." À cinq mois de la présidentielle, difficile de dire aujourd'hui si la victoire de Trump aura des répercussions sur le vote des Français.

Le JT
Les autres sujets du JT
La présidente du Front national Marine Le Pen à Paris, le 11 octobre 2016.
La présidente du Front national Marine Le Pen à Paris, le 11 octobre 2016. (MAXPPP)