Election américaine : quels sont les Etats déterminants où le scrutin se joue désormais ?

Les résultats de sept Etats (Alaska, Nevada, Wisconsin, Michigan, Pennsylvanie, Géorgie et Caroline du Nord) ne sont pas encore connus, ou font l'objet de contestations. Ils sont déterminants pour l'issue du scrutin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Un électeur dans un bureau de vote à Détroit, dans le Michigan, le 3 novembre 2020. (ADAM J. DEWEY / AFP)

Le nom du futur locataire de la Maison Blanche n'est toujours pas connu, mercredi 4 novembre. Les résultats de plusieurs Etats sont toujours attendus ou contestés. Comme prévu, le nombre record de votes par correspondance pour cette élection présidentielle américaine ralentit le dépouillement dans plusieurs Etats. Cent millions d'électeurs ont ainsi voté pour leur président avant le jour du scrutin.

>> Retrouvez en direct les dernières informations sur l'élection présidentielle américaine

Pour le moment, le président sortant Donald Trump a remporté 23 Etats, dont celui – déterminant – de Floride, mais aussi le Texas et la Louisiane. Son rival démocrate, Joe Biden, détient 22 Etats, mais totalise un plus grand nombre de grands électeurs (248 contre 214 pour le candidat républicain). Voici les Etats dont les résultats se font attendre.

>> CARTE. Suivez en direct les résultats Etat par Etat

La Pennsylvanie (20 grands électeurs)

En Pennsylvanie, les résultats définitifs de l'élection ne sont pas attendus pour tout de suite. Et pour cause, l'Etat a reçu plus d'un million de votes par correspondance, dont le dépouillement (long et fastidieux) n'était autorisé qu'à partir du 3 novembre. Plusieurs recours juridiques ont par ailleurs été déposés par le camp républicain, alors que la courbe des démocrates remontait mercredi après-midi.

La Pennsylvanie est un Etat clé, puisqu'il s'agit d'un des trois Etats du nord industriel, la "Rust Belt", perdus par les démocrates en 2016. Pour éviter de subir la même défaite, le candidat Joe Biden – né en Pennsylvanie – a tenté pendant la campagne de reconquérir le vote des ouvriers, en se déplaçant notamment à Harrisburg, la capitale, pour le Labor Day (la fête du travail).

Le Michigan (16 grands électeurs)

Les démocrates ont remporté le Michigan, selon des résultats quasi complets. Une belle revanche sur 2016, lorsque l'Etat était devenu le pire cauchemar des démocrates. Le Michigan, rural et ouvrier, avait donné ses 16 grands électeurs à Donald Trump, pour seulement 0,3 point d'avance sur Hillary Clinton, mettant fin à près de trois décennies démocrates.

Mais le match de 2020 n'est toutefois pas encore défintivement plié... L'équipe du candidat républicain a saisi la justice de l'Etat, mercredi, pour suspendre les opérations de dépouillement.

Le Wisconsin (10 grands électeurs)

Les démocrates semblent aussi avoir réussi leur pari en remportant cet Etat avec une avance de moins de 1%, selon des résultats quasi complets. Cette victoire était essentielle pour le camp de Joe Biden, qui avait beaucoup misé sur la reconquête de cet Etat perdu en 2016 face à Donald Trump.

Là aussi, l'équipe de campagne du républicain n'a pas dit son dernier mot et a annoncé une première offensive judiciaire locale. Les républicains exigent un recomptage des suffrages et ont demandé à un juge local de réexaminer les bulletins déjà comptés.

La Caroline du Nord (15 grands électeurs)

La Caroline du Nord devrait rester fidèle aux républicains, selon les premières estimations. D'ailleurs, la course ne semble pas particulièrement serrée dans cet Etat, mais les votes par correspondance, qui ici peuvent être réceptionnés jusqu'au 12 novembre, rallongent considérablement les délais de dépouillement…

Sur neuf des dix dernières élections, la Caroline du Nord a voté républicain, à l'exception de 2008 avec Barack Obama, rappelle le New York Times*. Le changement démographique dans cet Etat, où 21% de la population est afro-américaine, pourrait changer la donne.

La Géorgie (16 grands électeurs)

Le président Trump devance son adversaire de deux points, mercredi après-midi, alors que 90% des bulletins ont été dépouillés. Il reste cependant de nombreux bulletins à ouvrir, dans des quartiers plutôt favorables aux démocrates, comme à Atlanta. Le verdict n'est donc pas encore clair.

Parmi les variables importantes : la participation des citoyens afro-américains, qui représentent plus de 30% de la population dans cet ancien Etat ségrégationniste. Si la Géorgie a toujours voté républicain à la présidentielle depuis 1996, les changements démographiques pourraient être favorables à Joe Biden. 

Le Nevada (6 grands électeurs)

Le Nevada pourrait bien être le juge de paix de cette élection présidentielle. Si Joe Biden remporte bien le Michigan et le Wisconsin, comme cela semble se profiler, une victoire démocrate dans le Nevada lui permettrait de remporter l'élection. Mais les résultats se font attendre. Une partie des votes par correspondance doit encore être décomptée. Le verdict définitif devrait être connu jeudi à la mi-journée, selon les autorités.

L'Alaska (3 grands électeurs)

Peu de suspens en Alaska, mais des résultats toujours pas consolidés, mercredi après-midi. Donald Trump devrait facilement remporter les trois grands électeurs de l'Etat, mais pour le moment, seuls 50% des bulletins ont été dépouillés en raison de la fermeture tardive des bureaux de vote.

* Les liens marqués d'un astérisque renvoient vers des articles en anglais.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.