Etats-Unis : Donald Trump nomme le conservateur Brett Kavanaugh à la Cour suprême

Cette nomination à vie devrait permettre à l'institution de donner des gages aux chrétiens conservateurs et conforter les partisans de la peine de mort.

Le président Donald Trump a nommé le 9 juillet 2018 le magistrat Brett Kavanaugh à la Cour suprême des Etats-Unis.
Le président Donald Trump a nommé le 9 juillet 2018 le magistrat Brett Kavanaugh à la Cour suprême des Etats-Unis. (JIM BOURG / REUTERS)

Un juge "aux références impeccables". Le président Donald Trump a nommé lundi 9 juillet le magistrat Brett Kavanaugh à la Cour suprême des Etats-Unis, ancrant ainsi l'institution qui tranche les grands débats de la société américaine dans le conservatisme.

"C'est un juriste brillant aux écrits clairs et ciselés, considéré partout comme l'un des esprits juridiques les plus fins et les plus vifs de notre époque", a ajouté le président. Actuellement juge à la cour d'appel de Washington, Brett Kavanaugh, 53 ans, a été conseiller juridique de l'ancien président républicain George W. Bush.

"Danger sur les acquis sociaux"

L'annonce de Donald Trump était très attendue par sa base électorale, qui sait combien un juge de la Cour suprême, désigné à vie, offre une garantie sur le long terme. Avec Brett Kavanaugh, la juridiction chargée de veiller à la constitutionnalité des lois comptera une solide majorité de cinq membres conservateurs, contre quatre progressistes. Ce rapport de force devrait permettre de réglementer les armes à feu, donner des gages aux chrétiens conservateurs, conforter les partisans de la peine de mort, appuyer les lobbies patronaux et s'opposer à un plafonnement des financements électoraux.

Avec Brett Kavanaugh, beaucoup considèrent désormais qu'un réel danger plane sur divers acquis sociaux, comme le droit à l'avortement, qui remonte à un arrêt historique de la Cour suprême, Roe v. Wade, en 1973. "Cette nomination peut mettre en danger le droit à l'IVG, qui a bénéficié depuis plus de quatre décennies à des millions de femmes et de familles", a réagi l'Union américaine pour les libertés civiles (Aclu). Le juge Kavanaugh doit désormais être confirmé par un vote du Sénat.