Donald Trump "ne semble pas totalement présidentiel"

Hélène Harter, professeure à l'université de Rennes et spécialiste de l'histoire des États-Unis, est l'invitée du Grand Soir 3 ce lundi 6 novembre.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Donald Trump "est un président qui a déçu une partie de l'électorat, qui ne semble pas totalement présidentiel dans son attitude", affirme Hélène Harter, spécialiste des États-Unis, dans le Grand Soir 3.

"Sa plus grande réussite reste à construire. C'est un des objectifs du voyage qu'il fait actuellement en Asie", estime-t-elle.

"Son plus gros échec est sa difficulté à consolider le parti républicain derrière lui. Il a été incapable d'annuler la réforme d'Obama sur la santé par exemple. Le parti de la majorité ne soutient pas à 100% le président", relève la professeure.

"Un homme seul"

Et d'ajouter : "C'est un homme relativement seul. C'est une Maison-Blanche difficile à gérer. Mais ça ne l'inquiète pas. C'est un businessman qui assume ce qu'il est".

La suite de son mandat "dépend des résultats des législatives de 2018. Soit il sort avec une majorité consolidée, soit ce sont des républicains qui lui sont hostiles qui deviennent plus nombreux, soit les démocrates deviennent majoritaires", conclut Hélène Harter, auteure du livre Les États-Unis dans la Grande Guerre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump lors d\'une conférence de presse au palais Akasaka de Tokyo, au Japon, le 6 novembre 2017.
Donald Trump lors d'une conférence de presse au palais Akasaka de Tokyo, au Japon, le 6 novembre 2017. (JIM WATSON / AFP)