Donald Trump estime que les Etats-Unis pourraient "en théorie" revenir dans l'accord de Paris sur le climat

Le président américain a fait cette annonce mercredi soir, sans donner plus de détail. Il a aussi rappelé que le texte "tel que nous l'avons signé était très injuste pour les Etats-Unis".

Donald Trump lors d\'une réunion sur l\'immigration avec des sénateurs républicains à la Maison Blanche, le 4 janvier 2018. 
Donald Trump lors d'une réunion sur l'immigration avec des sénateurs républicains à la Maison Blanche, le 4 janvier 2018.  (JIM WATSON / AFP)

Un pas en arrière, un pas en avant. Donald Trump a affirmé, mercredi 10 janvier, que les Etats-Unis pourraient "en théorie" revenir dans l'accord de Paris sur le climat. Néanmoins, le président américain ne donne aucun signe concret montrant qu'il entend aller dans cette direction. Il rappelle simplement que "l'accord de Paris tel que nous l'avons signé était très injuste pour les Etats-Unis." Cette intervention a eu lieu lors d'une conférence de presse avec la Première ministre norvégienne. 

Le président américain avait annoncé en juin dernier le retrait de retrait des Etats-Unis de cet accord de Paris. Les Etats-Unis avaient pourtant été l’un des principaux architectes de cet accord, que l’administration Obama avait ratifié en septembre 2016. 

En plus des Etats-Unis, deux autres pays ne font pas partie de l'accord : la Syrie, qui est en pleine guerre civile ; et le Nicaragua, qui considère que l’accord ne va pas assez loin.