Donald Trump dévoile un plan de paix pour le Proche-Orient

Le président des États-Unis a reçu le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à la Maison Blanche pour lui faire part de ce nouveau plan de paix. 

Israël juge le texte historique. Les Palestiniens le rejettent d'emblée. Le nouveau plan de paix des États-Unis, porté par Donald Trump est loin de faire l'unanimité. Le plan a tout pour plaire à la droite nationaliste israélienne. "On parle ici d'une reconnaissance par les États-Unis de la plupart des colonies israéliennes en territoires palestiniens, et de l'annexion possible de la vallée du Jourdain par Israël. En compensation, un corridor pourrait être ouvert entre la bande de Gaza et la Cisjordanie", précise Dominique Berda, envoyé spécial de franceinfo à Jérusalem. Une aide financière de 50 milliards de dollars pourrait également être versée aux Palestiniens.

Coup de pouce

L'Autorité palestinienne n'a pas été consultée. Ce contrat du siècle pourrait rester lettre morte. Il s'agit en tout cas d'un coup de main américain à Benyamin Netanyahou, tandis qu'un scrutin national se profile le 2 mars. Le Premier ministre est inculpé pour corruption dans trois affaires distinctes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain, Donald Trump, dans son bureau à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), jeudi 16 janvier 2020. 
Le président américain, Donald Trump, dans son bureau à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), jeudi 16 janvier 2020.  (WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)