Donald Trump annonce le départ de Sarah Sanders, porte-parole de la Maison Blanche

Il espère qu'elle se présentera au poste de gouverneur de l’Arkansas.

Sarah Sanders s\'adresse à des journalistes, à Washington, la capitale fédérale américaine, le 31 mai 2019.
Sarah Sanders s'adresse à des journalistes, à Washington, la capitale fédérale américaine, le 31 mai 2019. (CHRIS KLEPONIS / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS / AFP)

Le président américain a annoncé, jeudi 13 juin, le départ de Sarah Sanders, la porte-parole de la maison Blanche. Elle quittera son poste à la fin du mois de juin, a écrit Donald Trump. La présentant comme "une personne très spéciale avec des talents extraordinaires", le président américain souhaite qu'elle se présente un jour au poste de gouverneur de l'Arkansans. "Elle serait fantastique", ajoute-t-il.

Fréquents échanges houleux avec les journalistes

Sarah Huckabee Sanders est devenue porte-parole de la Maison Blanche en juillet 2017, à 34 ans, reprenant le flambeau de Sean Spicer. Elle est la fille de Mike Huckabee, ancien pasteur baptiste et gouverneur de l’Arkansas.

Cette fervente croyante, qui considère Dieu comme un "modèle parfait", a eu plusieurs vifs échanges avec des journalistes. C'est sous sont mandat que les briefings quotidiens à la Maison Blanche ont quasiment disparu, relève le correspondant de Radio France à Washington. Des points presse quotidiens réclamés par un journaliste allemand basé dans la même ville, soulignant qu'ils n'ont pas eu lieu depuis 94 jours.