Corée du Nord : Kim Jong-un nargue l’occident

À l’occasion du 75e anniversaire du parti de Kim Jong-un, le leader nord-coréen a tenu à signifier à la planète et au président américain qu’il était en bonne santé. Le défilé militaire, samedi 10 octobre, était aussi l’occasion de montrer le développement de son programme d’armement. 

Le défilé militaire à la gloire du parti au pouvoir était sans demi-mesure, samedi 10 octobre, et sans mesure, tout court, sur le plan sanitaire. Pas de masques, pas de distanciation pour le 75e anniversaire du parti nord-coréen. La menace du coronavirus est vaincue dans le pays, selon le leader Kim Jong-Un. "Je remercie les Nord-Coréens pour leur bonne santé, aucun d’entre eux n’a été victime du virus malfaisant", a-t-il lancé. 

Présentation d’un nouveau missile balistique intercontinental

Comment croire à ce bilan parfait, bénédiction pour la propagande ? Dès janvier, la Corée du Nord a pris des mesures drastiques pour se protéger, dont la fermeture totale de sa frontière avec la Chine. La pandémie n’a en tout cas pas empêché au régime de développer son programme d’armement. Le défilé a présenté un nouveau missile balistique intercontinental, susceptible d’atteindre le continent américain. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader de la Corée du Nord Kim Jong-un lors d\'une session plénière du Parti des travailleurs à Pyongyang, le 19 août 2020, sur une image publiée par l\'agence officielle nord-coréenne.
Le leader de la Corée du Nord Kim Jong-un lors d'une session plénière du Parti des travailleurs à Pyongyang, le 19 août 2020, sur une image publiée par l'agence officielle nord-coréenne. (KCNA VIA KNS / AFP)