Climat : ces Américains qui refusent la politique de Donald Trump

Malgré l'annonce du président des États-Unis de la sortie de son pays de l'accord de Paris, une grande partie du peuple américain souhaite tout de même poursuivre la lutte contre le changement climatique.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Plusieurs États américains, des villes mais aussi de grands patrons ont immédiatement fait part de leur volonté d'appliquer les mesures prévues par l'accord de Paris sur le climat, en dépit du retrait annoncé par le président Donald Trump.

Vendredi 2 juin, la pointe de la nouvelle tour du World Trade Center, à New York, mais aussi la mairie de Boston, se sont illuminées de vert. Une façon pour ces villes d'envoyer un message clair et net à Donald Trump : la lutte contre le réchauffement climatique restera pour elles une priorité.

"Tous les humains ont perdu aujourd'hui"

De nombreuses manifestations ont également eu lieu dans la plupart des grandes villes du pays après l'annonce du président américain, qui a provoqué la colère d'une grande partie de ses citoyens.

"Honte à toi Donald Trump", scandaient ainsi plusieurs centaines de personnes réunies devant la Maison Blanche, à Washington, juste après l'annonce. "Tous les humains ont perdu aujourd'hui, mais personne n'a plus perdu que les Américains", a déclaré un homme face aux manifestants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants devant la Maison Blanche protestent contre la décision de Donald Trump de se retirer de l\'accord de Paris sur le climat, le 1er juin 2017, à Washington (Etats-Unis).
Des manifestants devant la Maison Blanche protestent contre la décision de Donald Trump de se retirer de l'accord de Paris sur le climat, le 1er juin 2017, à Washington (Etats-Unis). (PAUL J. RICHARDS / AFP)