Accord de Paris : sortie officielle des États-Unis

Donald Trump l'avait annoncé dès juin 2017. Les États-Unis sortent officiellement lundi 4 novembre de l'accord de Paris sur le climat. "C'est honteux", a réagi Joe Biden, son rival démocrate.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est une première étape symbolique. Lundi 4 novembre, les États-Unis ont notifié à l'ONU leur intention de se retirer de l'accord de Paris sur le climat. La décision avait pourtant été annoncée dès le 1er juin 2017 par Donald Trump : "Les États-Unis vont se retirer de l'accord de Paris sur le climat". Pour des raisons juridiques, la sortie des États-Unis de l'accord ne pouvait intervenir que trois ans après son entrée en vigueur, soit le 4 novembre 2019.

Seul pays à rejeter l'accord

La raison officielle de ce retrait est que Washington considère cet accord comme injuste pour les États-Unis. Le pays ne s'engagera donc pas à plafonner ses émissions de gaz à effet de serre et donc à se détourner progressivement des énergies fossiles. Les États-Unis sont à ce jour le seul pays à se désengager de ce texte signé par 197 pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump lors d\'une conférence de presse à Washington, annonçant que les Etats-Unis sortent de l\'accord de Paris sur le climat, le 1er juin 2017.
Donald Trump lors d'une conférence de presse à Washington, annonçant que les Etats-Unis sortent de l'accord de Paris sur le climat, le 1er juin 2017. (SAUL LOEB / AFP)