Ouragan Idalia : des rafales à plus de 180 km/h attendues, la Floride se barricade

Certains comtés ont été appelés à évacuer, et des moyens humains de secours ont déjà été prépositionnés. La Floride a déclaré l'état d'urgence.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
À Tampa (Floride), commerçants et habitants se barricadent en attendant l'ouragan Idalia. (MIGUEL J. RODRIGUEZ CARRILLO / MIGUEL J. RODRIGUEZ CARRILLO)

Le calme avant la tempête. L'ouragan Idalia devrait toucher terre au nord de Tampa, en Floride, à la mi-journée, heure de Paris. Le Centre américain des ouragans a déjà prévenu que ce serait un cyclone majeur, déjà relevé en catégorie 3 et qui devrait être classé 4 sur l'échelle Saffir-Simpson (qui en comprend cinq) lorsqu'il atteindra les côtes américaines. Des vents de plus de 180 km/h sont attendus, et l'eau pourrait monter de plus de quatre mètres.

Evacuations et barricades

En attendant, les habitants sont donc appelés à évacuer ou à se barricader. Le gouverneur de Floride a décrété l'état d'urgence. À Cedar Key, l'une des villes où l'ouragan doit frapper, la consigne a été très appliquée. La centaine d'habitants a évacué, la ville est déserte. L'hôtel d'Occident a cloué des plaques de bois sur ses portes et fenêtres. Les restaurants, les bars de plage, les centres de plongée, les clubs nautiques ont presque tous fait pareil. La petite localité de Sénart qui se trouve au bout de la presqu'île est déserte. Mais il ne pleut pas encore et le vent n'est pas encore trop fort.

Les pompes à essence de la station service à l'entrée du village sont encore éclairées, mais elles ont été recouvertes de film plastique transparent, sans doute pour les protéger de la pluie. La FINMA, l'agence fédérale de gestion des catastrophes, a prépositionnées des moyens humains et matériels autour de la zone.

À Tampa (Floride), des ouvriers s'activent autour de l'hôpital de la ville afin de le protéger de l'ouragan Idalia. (MIGUEL J. RODRIGUEZ CARRILLO / MIGUEL J. RODRIGUEZ CARRILLO)

Des musées conçus pour résister à des ouragans de catégorie 5

Le musée Dali de Saint-Pétersbourg, près de Tampa, est fermé. Il abrite plus de 2 000 œuvres du peintre. C'est la plus grande collection Dali hors d'Espagne. Il est conçu pour résister à un ouragan de catégorie cinq, donc les oeuvres ne devraient pas être endommagées.

Idalia progresse pour l'instant sur les eaux très chaudes du golfe du Mexique, qui atteignent quasiment 31 degrés. Il pourrait être aussi dévastateur que Ian, qui avait fait près de 150 morts. C'était il y a à peine un an, au sud de la Floride.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.