VIDEO. Aux États-Unis, un shérif retire son casque et rejoint les manifestants

Ce jour-là, face à la colère des manifestants après la mort de George Floyd, ce shérif a pris une décision inattendue : enlever son casque et les rejoindre, pour marcher ensemble. Il raconte.

BRUT

"J'ai enlevé mon casque et je suis allé dans la foule parce que ça montre de la vulnérabilité et les flics n'aiment pas la vulnérabilité."

Chris Swanson, shérif du comté de Genesee dans l'État du Michigan, a été félicité pour avoir rejoint les manifestants de la ville de Flint qui réclamaient justice pour George Floyd et pour avoir ouvert un dialogue en vue d'améliorer les relations entre la police et les personnes de couleur. Un contraste avec les scènes de violence et de tension qui se sont déroulées dans l'ensemble des États-Unis.

Je n'ai aucun problème à dénoncer les forces de l'ordre car j'en fais partie.

Chris Swanson

Shérif de Flint (Michigan)

Shérif depuis janvier 2020, Chris Swanson plaide pour une approche du maintien de l'ordre s'appuyant sur la communauté. Il organise des réunions avec des militants de Black Lives Matter et des pasteurs locaux. "Il s'agit de tout le monde. Les Ahmaud Arbery en Géorgie. Tout le monde, toutes les forces de police doivent s'assurer qu'elles font les choses de la bonne manière. Ils doivent se concentrer sur la formation, les politiques", a soufflé Quajuan Adams, un résident de la ville de Flint.

Les membres de la communauté qui participent à ces discussions trouvent cette étape positive.

VIDEO. Aux États-Unis, un shérif retire son casque et rejoint les manifestants
VIDEO. Aux États-Unis, un shérif retire son casque et rejoint les manifestants (BRUT)