Etats-Unis : l'ex-champion de boxe Floyd Mayweather va payer les funérailles de George Floyd

L'ancien champion du monde a été en contact avec la famille de la victime, par l'entremise d'un ami commun. Ses proches ont accepté cette offre. 

L\'ancien boxeur américain Floyd Mayweather lors d\'une conférence de presse à Tokyo, au Japon, le 29 décembre 2018.
L'ancien boxeur américain Floyd Mayweather lors d'une conférence de presse à Tokyo, au Japon, le 29 décembre 2018. (TOSHIFUMI KITAMURA / AFP)

L'ancienne star de la boxe, Floyd Mayweather, va financer les frais funéraires de George Floyd, a annoncé l'un de ses représentants, lundi 1er juin. Le boxeur "se mettra probablement en colère contre moi pour avoir révélé cela, mais oui, il va vraiment payer pour les funérailles", a déclaré Leonard Ellerbe, président de Mayweather Promotions, sur la chaîne sportive ESPN. George Floyd, un Noir de 46 ans, est mort lors de son interpellation par des policiers blancs, le 25 mai à Minneapolis (Minnesota). Le drame, dernier exemple en date des violences policières contre les Noirs, a provoqué des dizaines de manifestations à travers le pays, dont certaines émaillées de violences.

>> Suivez les dernières informations sur les manifestations antiracistes et les émeutes aux Etats-Unis en réaction à la mort de George Floyd

Leonard Ellerbe a précisé que Floyd Mayweather, champion du monde dans cinq catégories différentes et invaincu en 50 combats, a été en contact avec la famille de George Floyd, par l'entremise d'un ami commun. Les proches de la victime ont accepté son offre. L'un des avocats de la famille de George Floyd ont annoncé que ses funérailles auraient lieu le 9 juin à Houston, ville où il avait grandi. Avant cela, deux cérémonies doivent se dérouler jeudi à Minneapolis et samedi en Caroline du Nord, d'où il était originaire.

Deux autopsies, l'une indépendante réalisée à la demande de la famille et l'autre officielle, ont conclu que la mort de George Floyd était un homicide. Derek Chauvin, un policier blanc, s'est agenouillé sur son cou durant plus de huit minutes lors de son arrestation. L'officier de 44 ans, qui a été licencié le lendemain, a été arrêté vendredi 29 mai et inculpé d'homicide involontaire.