États-Unis : nouvelles manifestations contre le racisme et les violences policières

Les manifestations des militants antiracistes continuent aux États-Unis et avec elles, la violence. Illustration à Portland et à Chicago.

FRANCEINFO

Nouvelle nuit de heurts samedi 18 juillet à Portland entre policiers et militants antiracistes. Depuis deux mois, les deux camps s'affrontent régulièrement dans cette ville du nord-ouest des États-Unis. Un mouvement de contestation né juste après la mort de George Floyd, un Afro-Américain asphyxié par un policier blanc à Minneapolis. Samedi, des manifestants ont tenté de mettre le feu au siège de l'association de la police. Ils ont été dispersés par des gaz lacrymogènes.

Une statue à terre en Guyane

Ces mouvements de protestation contre les inégalités raciales semblent prendre de l'ampleur. À Chicago, des militants du mouvement Black Lives Matter ont tenté sans succès de mettre à terre une statue de Christophe Colomb, considéré comme une figue du génocide des indigènes. La France n'est pas épargnée. Une statue de Victor Schoelcher a été déboulonnée à Cayenne, en Guyane, samedi soir. Pour obtenir l'abolition de l'esclavage, l'homme politique avait consenti à renoncer à l'indemnisation des esclaves.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les manifestations antiracistes continuent à Chicago
Les manifestations antiracistes continuent à Chicago (FRANCEINFO)