Midterms aux Etats-Unis : Stacey Abrams espère devenir la première femme noire au poste de gouverneur

La candidate démocrate de 44 ans a reçu le soutien de l'ex-président Obama pour tenter sa chance en Géorgie, alors que son adversaire a fait venir Donald Trump. 

Stacey Abrams, en lice pour un poste de gouverneur, reçoit le soutien de Barack Obama, le 2 novembre 2018 à Atlanta, en Géorgie (Etats-Unis).
Stacey Abrams, en lice pour un poste de gouverneur, reçoit le soutien de Barack Obama, le 2 novembre 2018 à Atlanta, en Géorgie (Etats-Unis). (AFP)

À la veille des élections de mi-mandat mardi 6 novembre, coup de projecteur sur la Géorgie, où la démocrate Stacey Abrams, pourrait devenir la première femme Africaine-Américaine à accéder à la fonction de gouverneur. Ces "midterms" 2018 sont marquées par un nombre record de femmes candidates aux États-Unis, qui ne comptent que six femmes gouverneurs.

>>Midterms 2018 : cinq raisons de s'intéresser à ces élections qui pourraient bouleverser l'équilibre politique des États-Unis

Une femme, Africaine-Américaine, jeune, à la tête d’un État plutôt républicain comme la Géorgie, constituerait une prise majeure pour les démocrates. Stacey Abrams, 44 ans, figure parmi les espoirs du parti. La candidate fait campagne à gauche, dit non à la discrimination, et oui à l’immigration. Elle appelle aussi à un contrôle plus strict des armes à feu. Ses supporters ne négligent aucune visite de comté pour la conduire à la victoire. La clé, disent-ils, c’est la participation, celle des jeunes et des femmes. Jennifer, volontaire pour la campagne démocrate, affirme que Stacey Abrams incarne "un modèle pour toutes les femmes, pas seulement les Africaines-Américaines".

Stacey a montré qu’une femme pouvait y arriver. Il y a eu tant de propos désobligeants sur les femmes qu’on doit se mobiliser, appeler au changement. On doit changer cela en allant voter.Jennifer, volontaire en campagne pour Stacey Abramsà franceinfo

"Nous les femmes avons dans cet État l'opportunité de choisir une femme gouverneur, donc on doit être les premières à voter", ne cesse de marteler celle qui met beaucoup d'espoir dans la victoire démocrate. 

Cependant, le duel est très indécis. Stacey Abrams doit séduire une partie des populations rurales, généralement acquises au camp républicain en Géorgie. Elle affronte le républicain Brian Kemp, que Donald Trump en personne est venu soutenir le 4 novembre. Pour sa part, elle a reçu le 2 novembre la visite d’Obama, preuve de l’importance de la joute électorale pour les deux camps.

La démocrate américaine Stacey Abrams, en campagne, pour devenir la première femme noire au poste de gouverneur - un reportage de Franck Mathevon
--'--
--'--