Cet article date de plus de trois ans.

La rappeuse Cardi B inculpée d'agression après une bagarre dans un club de strip-tease

L'artiste s'est rendue à la police. Elle aurait demandé à son entourage d'attaquer deux serveuses, car elle soupçonnait l'une d'entre elles d'avoir eu une relation sexuelle avec son compagnon.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Cardi B sur scène, le 19 septembre 2018, lors du Global Citizen Festival à New York (Etats-Unis). (ANGELA WEISS / AFP)

La rappeuse Cardi B a été inculpée, lundi 1er octobre, d'agression et de mise en danger d'autrui, après une bagarre fin août dans un club de strip-tease, a indiqué un porte-parole de la police new-yorkaise. Le groupe dans lequel elle se trouvait le 29 août au Angels Strip Club, dans le quartier du Queens, aurait jeté du mobilier sur d'autres personnes du club, blessant légèrement aux jambes une employée de l'établissement, a indiqué le porte-parole.

La police a indiqué vouloir l'interpeller et l'artiste s'est rendue dans un commissariat du Queens lundi matin. Elle a reçu une citation à comparaître devant un tribunal pénal le 29 octobre. Le chef d'accusation d'agression au troisième degré, le moins sérieux pour une agression, est passible, dans l'Etat de New York, d'un an d'emprisonnement et de 1 000 dollars d'amende. Celui de mise en danger d'autrui peut également valoir une peine d'un an de prison au maximum.

Habituée de la rubrique fait-divers

Selon le site à sensation TMZ, Cardi B, devenue maman d'une petite Kulture en juillet, aurait ordonné à son entourage de s'en prendre à deux serveuses du club de strip-tease. Elle aurait soupçonné l'une des deux d'avoir eu une relation sexuelle avec son compagnon, le rappeur Offset, qui se produisait ce soir-là avec son groupe, Migos.

Connue pour sa gouaille et son franc-parler, la rappeuse de 25 ans, de son vrai nom Belcalis Marlenis Almanzar, avait déjà fait parler d'elle dans la rubrique faits divers début septembre. Lors d'une soirée organisée en marge de la Fashion Week de New York, elle s'en était prise à la chanteuse et rappeuse Nicki Minaj, l'abreuvant d'insultes et lui lançant sa chaussure avant d'être maîtrisée par des agents de sécurité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.