Josiah Zayner, le biochimiste qui affirme avoir hacké son propre ADN

Ce biochimiste américain de 36 ans se revendique « biohacker ». Avec sa start-up, il cherche à rendre accessible la génétique au plus grand nombre en proposant d’éditer son ADN soi-même.

Il ne veut plus qu’on l’appelle « scientifique » mais « biohacker ». Josiah Zayner est un biochimiste américain de 36 ans. Après avoir travaillé deux ans pour la NASA, il a lancé sa start-up, the Open Discovery Institute (The ODIN), en 2015. Sa particularité ? Elle propose des kits qui permettent d’éditer soi-même son ADN, à domicile. 

Il cherche à « mettre le génie génétique entre les mains des consommateurs »

Dans les vidéos qu’il partage, il réalise des expériences toutes plus étonnantes les unes que les autres. Il cherche par exemple à transformer une bactérie afin d’en changer la couleur, ou encore à modifier une levure afin de faire de la bière fluo. Plus perturbant encore, en février 2016, lorsqu’il mange des gélules de matière fécale d’un ami pour régler ses problèmes gastriques. 

Plus récemment, il a indiqué s’être injecté de l’ADN pour modifier les gènes de ses propres cellules musculaires. Si jusqu’à présent, il n’y a eu aucun résultat, il continue de vouloir démocratiser la science et rendre la génétique accessible au plus grande nombre. C’est là l’objectif de sa start-up The ODIN, comme il l’explique : « Ce que nous essayons de faire c’est de mettre le génie génétique entre les mains des consommateurs pour les laisser faire ce qu’ils veulent avec. » 

Josiah Zayner, le biochimiste qui affirme avoir hacké son propre ADN.
Josiah Zayner, le biochimiste qui affirme avoir hacké son propre ADN. (BRUT)