VIDEO. "Si les États-Unis ne reviennent pas à la table des négociations, l'Europe imposera une taxe" aux Gafa, prévient Thierry Breton

Le Commissaire européen au Marché intérieur rappelle que les États-Unis ont jusqu'à juin pour revenir à la table des négociations. 

FRANCEINTER / RADIOFRANCE

Sur un accord pour une taxation internationale sur les Gafa en 2021,"une discussion a été engagée sous l'égide de l'OCDE", a expliqué sur France Inter lundi 9 novembre le commissaire européen au Marché Intérieur Thierry Breton. "Les États-Unis en sont sortis début septembre. C'est une négociation, ils peuvent revenir. Nous avons donné jusqu'à juin pour terminer cette négociation. Si jamais tous les autres pays sont d'accord mais que les États-Unis ne reviennent pas à la table des négociations, l'Europe prendra ses responsabilités et nous imposerons une taxe."

Thierry Breton défend à la Commission européenne le Digital Service Act (DSA), qui comporte notamment un volet sur l'imposition. "Le DSA doit nous permettre d'organiser, réguler l'espace informationnel dans lequel beaucoup d'activités ont lieu. C'est tout cet espace numérique dans lequel les Gafa sont des éléments très importants, mais il n'y a pas qu'eux".

Nous devons réguler cet espace informationnel, qui est un peu encore une zone de non-droit. Bien entendu, on ne va pas réguler de façon outrancière, on va organiser cet espace pour limiter les fake news, pour contrôler les abus sur les réseaux, pour limiter tout ce qui concerne les ventes illicites mais aussi les positions dominantes.

Thierry Breton, commissaire européen au Marché Intérieur

à France Inter

Emmanuel Macron a appelé l'Europe, après l'assassinat de Samuel Paty, à l'urgence d'une loi au niveau européen qui retire "les contenus terroristes dans un délai d'une heure". "Nous allons effectivement pouvoir greffer des régulations spécifiques, comme par exemple celles concernant les contenus haineux, avec des obligations de retrait. Chaque État sera maître de définir ce qu'il souhaite retirer", a conclu Thierry Breton.

"L'Amérique a désormais un nouveau visage, a estimé Thierry Breton. Et c'est dans ce contexte que nous appréhendons les nouvelles relations avec la nouvelle administration Biden. Les États-Unis vont évidemment continuer à défendre leurs intérêts. Nous sommes plus que jamais convaincus que nous sommes seuls désormais pour gérer et prendre notre destin en main."

Le Commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton, sur France Inter le 9 novembre 2020.
Le Commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton, sur France Inter le 9 novembre 2020. (FRANCEINTER / RADIOFRANCE)