Taïwan : la Chine considère les propos de Joe Biden comme une "grave violation" des engagements américains

Lors d'une interview diffusée ce week-end, le président des Etats-Unis a assuré que les forces américaines défendraient l'île convoitée par Pékin "si une attaque sans précédent venait à se produire".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Joe Biden à Washington (Etats-Unis), le 15 septembre 2022. (ANNA MONEYMAKER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Des propos qui ne passent pas. La Chine a dénoncé, lundi 19 septembre, une "grave violation" des promesses diplomatiques de Washington après des propos de  Joe Biden, concernant la situation à Taïwan. Lors d'une interview diffusée ce week-end sur la chaîne américaine CBS, le président américain a assuré que les Etats-Unis défendraient l'île convoitée par Pékin "si une attaque sans précédent venait à se produire".

Ces propos constituent "une grave violation de l'engagement important des Etats-Unis à ne pas soutenir l'indépendance de Taïwan", a réagi lundi une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. "Cela envoie un mauvais signal, grave, [de soutien] aux forces séparatistes militant pour l'indépendance de Taïwan", a-t-elle souligné devant la presse.

Pour rappel, par trois communiqués conjoints signés en 1972, 1979 et 1982, les Etats-Unis s'étaient notamment engagés à reconnaître le gouvernement de Pékin comme seul représentant légitime de la Chine. Washington a ainsi coupé ses liens diplomatiques avec Taipei en 1979.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Joe Biden

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.