Nucléaire, crise en Ukraine... Joe Biden et Vladimir Poutine se parleront au téléphone jeudi, affirme la Maison Blanche

Avec cet appel, les deux dirigeants doivent préparer des négociations prévues le 10 janvier sur des sujets hautement sensibles.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vladimir Poutine s'entretient avec Joe Biden en visioconférence, le 7 décembre 2021, à Sotchi (Russie). (MIKHAIL METZEL / SPUTNIK / AFP)

Les présidents américain Joe Biden et russe Vladimir Poutine se parleront au téléphone jeudi 30 décembre "pour discuter de divers sujets, dont les prochains contacts diplomatiques avec la Russie", selon les déclarations d'une porte-parole de la Maison Blanche chargée des questions de sécurité.

L'appel entre les deux chefs d'Etat interviendra quelques jours avant des négociations entre les deux pays prévues le 10 janvier à Genève sur les traités de contrôle de l'armement nucléaire et la situation à la frontière russo-ukrainienne, où les Occidentaux accusent Moscou de masser des troupes en vue d'une éventuelle attaque.

Un deuxième appel en moins d'un mois

L'administration Biden continue de consulter ses "alliés et partenaires européens" en réponse "au renforcement militaire de la Russie à la frontière avec l'Ukraine", a précisé la porte-parole du Conseil de sécurité nationale, Emily Horne, dans un communiqué diffusé mercredi. "Effectivement, un entretien téléphonique entre Poutine et le président des Etats-Unis est prévu demain tard dans la soirée", à l'heure de Moscou, a confirmé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par les agences de presse russes, sans donner plus de détails.

Joe Biden présentera "une voie diplomatique" à propos des tensions autour de l'Ukraine, a affirmé un responsable de la Maison Blanche. Ce dernier précise que les Etats-Unis sont "profondément inquiets" de la présence de troupes russes à la frontière avec l'Ukraine et qu'ils se tiennent "préparés à répondre" en cas d'invasion.

Il s'agira du deuxième entretien téléphonique entre les deux dirigeants en moins d'un mois. Début décembre, Joe Biden avait menacé Vladimir Poutine de sanctions "comme il n'en a jamais vu" en cas d'attaque contre l'Ukraine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Joe Biden

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.