États-Unis : ponts, routes, canalisations... Des infrastructures à bout de souffle ?

Publié
États-Unis : ponts, routes, canalisations... Des infrastructures à bout de souffle ?
France 2
Article rédigé par
C.Guttin, T.Donzel, B.Laigle, A.Sanguourad L.Setyon, K.Sullivan - France 2
France Télévisions

Le président américain Joe Biden avait promis, durant sa campagne, de réparer les infrastructures qui tombent en ruine aux États-Unis. 1 200 milliards de dollars doivent y être consacrés. La tâche est immense, puisque certains citoyens américains n'ont même pas accès à l'eau potable.

Derrière la façade hollywoodienne, les États-Unis se fissurent. Des ponts rouillés s’effondrent régulièrement, entraînant parfois des morts. Les voies ferrées hors d’usage font dérailler les trains, et les routes tombent en morceau. En janvier dernier, dans la ville de Pittsburgh, la partie centrale d’un pont vieux de 50 ans s’est effondrée sur elle-même. Une dizaine de personnes ont été blessés. L’édifice avait pourtant été révisé quelques mois avant, mais faute de moyens, aucune grosse réparation n'avait été effectuée. 20 % des coûts d’entretien et de maintenance sont assumés au niveau local, tandis que les 80 % restants proviennent du gouvernement fédéral. 

Pas de total accès à l’eau potable

Joe Biden a revu ses ambitions à la baisse, mais il a réussi à faire voter une enveloppe de 1 200 milliards de dollars afin de faire réparer les ponts et routes, et de rétablir l’accès à l’eau potable. Tous les Américains n’y ont pas accès, comme dans l’un des comtés les plus pauvres du Kentucky, où l’eau est blanchâtre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.