Iran/USA : la tension monte dans le golfe Persique

La tension est montée ces dernières 24 heures dans le golfe Persique. Quatre navires ont été visés par des actes de sabotage. Ils ont subi des dégâts importants.

France 3

C’est le dernier signe d’escalade dans la région. Les rebelles Houthis du Yémen alliés de l'Iran ont revendiqué l’attaque par des drones d’installations pétrolières en Arabie Saoudite. Une opération qui intervient 24 heures après le mystérieux sabotage de navires dans le golfe Persique. Sur les quatre bateaux endommagés, deux sont des tankers saoudiens. Les autorités n’ont donné aucune précision sur la nature de ces attaques.

L'Iran accuse les États-Unis

Mais ces actes aggravent encore les tensions entre l’Iran et les États-Unis dans la péninsule arabique, selon le ministre des Affaires étrangères iranien. "Malheureusement, les États-Unis ont aggravé la situation inutilement. Nous ne cherchons pas à obtenir une escalade, mais nous nous sommes toujours défendus", a indiqué Mohammad Javad Zarif. Ces derniers jours, les États-Unis avaient mis en garde les navires entrant dans le détroit d’Ormuz contre de possibles attaques menées par l’Iran ou ses alliés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le porte-avions américain \"USS Abraham Lincoln\" entrant en mer Méditerranée par le détroit de Gibraltar, le 13 avril 2019, dans le cadre du déploiement d\'une force militaire américaine au Moyen-Orient.
Le porte-avions américain "USS Abraham Lincoln" entrant en mer Méditerranée par le détroit de Gibraltar, le 13 avril 2019, dans le cadre du déploiement d'une force militaire américaine au Moyen-Orient. (US NAVY / REUTERS)