Cet article date de plus d'un an.

Iran : des cibles américaines visées en Irak

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Iran : des cibles américaines visées en Irak
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Mercredi 8 janvier, une vingtaine de missiles a été lancée contre deux bases américaines en Irak. Aucune victime n'est à déplorer.

L'Iran a riposté après la mort du général Qassem Soleimani, tué par un drone américain. L'opération portait d'ailleurs le nom du commandant de la Force Al-Qods du corps des Gardiens de la Révolution islamique. Mardi 7 janvier, l'Iran a tiré une vingtaine de missiles contre deux bases américaines en Irak. La mort de 80 soldats avait été annoncée par l'État. Pas un seul d'après Washington.

"C'est une gifle dans la face des États-Unis"

Cette riposte, l'Iran l'a soigneusement calibrée comme le prouvent des images diffusées en boucle par la télévision iranienne. Une offensive lancée à 1 heure du matin. Une action assumée par Téhéran. Les missiles ont été tirés depuis le territoire iranien. L'Iran n'a pas fait appel à ses relais régionaux. Les images passent en boucle sur les écrans. Les partisans du régime montrent très tôt leur satisfaction. "Il fallait que les États-Unis comprennent qu'on n'allait pas se laisser faire et qu'ils ne peuvent pas faire la loi comme ils veulent", explique un passant. De son côté, Ali Khamenei, guide suprême de la Révolution islamique surenchérit : "C'est une gifle dans la face des États-Unis."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.