Californie : des incendies meurtriers font une trentaine de morts

Aux États-Unis, les incendies qui ravagent la Californie depuis vendredi 9 novembre ne sont toujours pas maîtrisés. Ils ont causé la mort d'au moins une trentaine de personnes.

FRANCE 2

Une ville entière réduite en cendres. Pas un bâtiment, pas une maison n'a résisté aux flammes. Voici ce qu'il reste désormais de la municipalité de Paradise (États-Unis), 27 000 habitants, devenue depuis deux jours un enfer. Un champ de ruines à ciel ouvert que policiers et pompiers arpentent sans relâche à la recherche de victimes. Des dizaines de corps calcinés ont été découverts. Lundi 12 décembre, plus de 200 personnes sont encore portées disparues.

Les incendies les plus meurtriers depuis 1933

800 kilomètres plus au sud, c'est un autre incendie, tout aussi destructeur, que les pompiers tentent en vain de maîtriser. Baptisé le "Woolsey fire", il a ravagé des kilomètres de collines au nord de Los Angeles, alimenté par des vents chauds tourbillonnants qui le propagent encore plus vite. Bien souvent, les résidents n'ont rien pu faire pour sauver leur maison. Sur place, plus de 250 000 personnes ont reçu l'ordre d'évacuer. Les pompiers craignent le pire. Ce sont les incendies les plus meurtriers qu'a connu la Californie depuis 1933.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des centaines de maisons ont été détruites, ainsi qu\'un hôpital, une station-service, des établissements scolaires, de nombreux véhicules et plusieurs restaurants, dans des incendies à Paradise (Californie), le 8 novembre 2018.
Des centaines de maisons ont été détruites, ainsi qu'un hôpital, une station-service, des établissements scolaires, de nombreux véhicules et plusieurs restaurants, dans des incendies à Paradise (Californie), le 8 novembre 2018. (JOSH EDELSON / AFP)