Cet article date de plus de quatre ans.

Hertz, Symantec, United Airlines... Plusieurs entreprises lâchent le puissant lobby américain des armes

Ces compagnies ont mis un terme à leurs partenariats avec la NRA, alors que le débat sur la régulation des armes à feu a été relancée par la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Floride.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le stand du lobby américain des armes, la NRA, lors de la convention annuelle des conservateurs à National Harbor (Maryland), le 24 février 2018. (JOSHUA ROBERTS / REUTERS)

Plusieurs entreprises américaines ont mis un terme à leur partenariat avec la National Rifle Association (NRA), le puissant lobby des armes, rapporte CNN (en anglais). Les compagnies aériennes Delta et United Airlines ont ainsi annoncé, samedi 24 février, qu'elles n'offriraient plus de tarifs réduits aux adhérents qui se rendent à la convention annuelle de la NRA.

La veille, plusieurs entreprises avaient annoncé des décisions similaires, dont les géants de la location de voiture Hertz et Avis, ainsi que la firme de cybersécurité Symantec. Aucune de ces compagnies n'a expliqué pourquoi elle mettait un terme à ses contrats avec la NRA, précise CNN.

Ces annonces interviennent alors que le hashtag "boycottez la NRA" est largement repris sur les réseaux sociaux aux Etats-Unis. Le débat sur le port d'armes a été relancé après la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Parkland, en Floride, mercredi 14 février. Plusieurs républicains se sont dis favorables à un renforcement de la loi après cette tuerie. La NRA, qui s'est toujours opposée à la régulation des armes à feu, se trouve depuis au coeur de la polémique. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.