Fusillade de Las Vegas : l'hommage à un agent de sécurité, héros parmi d'autres, tombé sous les balles du tueur

Une semaine après la fusillade meurtière lors d'un concert, des habitants poursuivent les hommages aux victimes. Parmi elles, Erick, 21 ans, un agent de sécurité, tombé sous les balles du tueur, alors qu'il portait secours à des blessés

Erick Silva, agent de sécurité âgé de 21 ans, est mort alors qu’il portait secours à des spectateurs lors de la tuerie de Las Vegas.
Erick Silva, agent de sécurité âgé de 21 ans, est mort alors qu’il portait secours à des spectateurs lors de la tuerie de Las Vegas. (RADIO FRANCE / SANDRINE ETOA ANDEGUE)
avatar
Sandrine Etoa-AndegueRadio France

Mis à jour le
publié le

Il y a une semaine, à Las Vegas, Stephen Paddock, tirait sur une foule venue assister à un concert. Depuis la fusillade du 1er octobre, les habitants multiplient les hommages, touchés par des disparitions de proches et de gens qu'ils ne connaissaient pas, mais dont le destin les émeut, comme celui d'Erick Silva. Cet agent de sécurité de 21 ans, est mort alors qu’il portait secours à des spectateurs.

Hommage à un jeune agent de sécurité tombé sous les balles du tueur de Las Vegas - un reportage de Sandrine Etoa-Andegue
--'--
--'--

La famille d'Erick Silva prépare ses funérailles. Aux personnes venues présenter leurs condoléances, Angelica Silva demande si elles connaissaient son fils. Un visiteur répond qu'il n'a jamais rencontré le jeune homme mais qu'il est venu parce qu'il a vu les informations. Il tient à apporter son soutien à la famille. La mère du jeune homme espère encore qu'il va rentrer à la maison, faire des blagues. Elle ne se résout pas à parler de son fils au passé.

C’est un enfant très respectueux, très poli, bon avec les autres, il veut devenir policier. Il a fait tant de belles choses.

Angelica Silva, mère d'Erick

à franceinfo

Erick assurait la sécurité lors du concert, dimanche, raconte sa sœur, Daisy. Son travail, c'était sa passion, dit-elle.

Quand il y a eu les premiers tirs, ils ont cru que c’était des feux d’artifices, ils ont réalisé que non. Erick était près de la scène à gauche. Il était en train de porter secours aux gens quand il a été tué.

Daisy, sœur d'Erick Silva

La jeune femme confie que la disparition de son frère a "terrassé" ses parents, pour lesquels il était d'un grand soutien. 

Pour payer les frais d'enterrement du fils disparu, la famille cuisine et vend des produits mexicains. Sur la terrasse, des anonymes défilent la mine grave devant les photos d’Erick entourés de fleurs et de cierges. "Je ne connais pas la famille. Je suis juste passée lui donner un peu d’argent et lui dire qu’on est derrière elle", explique une habitante de Las Vegas. En revanche, Neredith avait croisé le jeune homme, il y a deux ans. Il l'avait aidée après un accident de voiture, alors qu'elle était blessée. "C’est mon héros", dit-elle. "Quand j’ai entendu la nouvelle, vu son visage, ça m’a brisé le cœur." Eduardo 20 ans, lui aussi sous le choc, pense à se protéger.

Le Strip, on s’y promène, on s’amuse à se prendre en photo. Avec tout ça, je réfléchis à m’acheter une arme, à la cacher dans ma voiture. Juste au cas où...

Eduardo, 20 ans

à franceinfo

Tout le monde n'a pas la même réaction qu'Eduardo, ni la même tentation de recourir aux armes. "C'est l’engrenage, répond Talesha, la meilleure amie d’Erick. Personne ne devrait pouvoir s’armer juste comme ça. Et je me demande ce que Donald Trump va faire pour résoudre ce problème". Des mères, des frères, des enfants, des policiers, des infirmières ont été touchés, ajoute la jeune femme. "Qui nous rendra justice ?", se demande-t-elle. Erick Silva sera enterré jeudi à Las Vegas.