Explosions et bombes retrouvées aux États-Unis : les avancées de l'enquête

Aux États-Unis, la police a arrêté hier, lundi 19 septembre, le principal suspect des attentats de New York et du New Jersey. L'enquête est en cours pour faire la lumière sur tous ces incidents.

FRANCE 2

Aux États-Unis, la police a arrêté hier, lundi 19 septembre, le principal suspect des attentats de New York et du New Jersey. Alors les enquêteurs ont-ils la conviction qu'Ahmad Rahami a agi seul ou bien avec des complices ? "Le FBI assure qu'à ce stade il n'y a aucune preuve de cellule terroriste active dans la région de New York. La quantité d'explosifs disséminée à quatre endroits à la fois laisse pourtant penser aux enquêteurs qu'il n'a pas pu agir seul. Son entourage est donc actuellement en train d'être interrogé. Les emplois du temps sont passés au peigne fin", explique Valérie Astruc en direct de New York (États-Unis).

Collaboration du Pakistan et des Émirats Arabes Unis

Les enquêteurs vont également tenter de savoir ce qu'a fait Ahmad Rahami au Pakistan et en Afghanistan pour savoir quels ont été ses contacts sur place. "Il y a aussi une enquête sur sa femme partie à l'étranger. Le Pakistan et les Émirats Arabes Unis sont en train de collaborer avec les autorités américaines. C'est donc toutes ces informations qu'il va falloir réunir pour établir si Ahmad Rahami a bénéficié de complicités ici à New York ou à l'étranger", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Portrait non daté, publié le 19 septembre 2016 par le FBI, d\'Ahmad Khan Rahami.
Portrait non daté, publié le 19 septembre 2016 par le FBI, d'Ahmad Khan Rahami. (HO / NEW JERSEY STATE POLICE)