Cet article date de plus de cinq ans.

Explosions aux États-Unis : l'hypothèse terroriste n'est pas confirmée

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Explosions aux États-Unis : l'hypothèse terroriste n'est pas confirmée
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Aucune preuve de lien terroriste n'existe à ce stade dans l'explosion qui a fait 29 blessés dans le centre de New York dans le quartier de Chelsea ni dans l'explosion d'une bombe artisanale dans le New Jersey hier, samedi 17 septembre.

La thèse terroriste n'est toujours pas confirmée dans l’explosion qui a fait 29 blessés dans le quartier animé de Chelsea à New York hier soir, samedi 17 septembre. Le Président Obama se tient malgré tout régulièrement informé. "Dix heures après l'explosion sur la 23e rue, les autorités américaines ne parlent toujours pas de terrorisme. Elles n'ont même pas confirmé la nature exacte de l'engin retrouvé quatre rues plus loin de la première explosion : cette cocotte-minute reliée à un téléphone portable", explique Élisabeth Guédel, en direct de New York.

Grande prudence donc des autorités américaines

Alors cette cocotte-minute avait-elle vraiment la capacité d'exploser ? On a aussi appris qu'une rue plus loin encore, sur la 28e rue, un colis suspect a été découvert sans avoir plus de détails. "L'enquête essaie de trouver tous les liens possibles, notamment avec une explosion qui avait lieu quelques heures plus tôt dans le New Jersey en banlieue new-yorkaise. Une bombe artisanale qui a été placée dans une poubelle sur le trajet d'une course à pied a explosé, fort heureusement avant le passage des milliers de participants. Grande prudence donc des autorités américaines alors que des dizaines de chefs d'État et de gouvernement sont en train de converger vers New York dans la perspective de l'ouverture de l'Assemblée générale des Nations Unies mardi", conclut la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.