États-Unis : tuerie dans un journal du Maryland

À Annapolis (Maryland, États-Unis), un homme a ouvert le feu dans les bureaux d'une gazette locale jeudi 28 juin. Cinq personnes ont été tuées. Les survivants ont décidé de reprendre le travail pour sortir une édition spéciale, afin de raconter cette attaque et rendre hommage aux victimes.

France 2

Jeudi 28 juin, la police encercle un immeuble d'Annapolis (Maryland, États-Unis) qui abrite les locaux d'un journal local. À l'intérieur, un homme vient d'ouvrir le feu sur des journalistes. Quand la police pénètre dans l'immeuble, il est déjà trop tard. Quatre employés du Capital Gazette sont morts et un cinquième succombera à ses blessures. Le tireur s'est rendu à la police.

Pas question pour les survivants de renoncer à publier

"Nous avons arrêté cet individu. Nous l'interrogeons en ce moment même pour déterminer ses motivations. L'enquête ne fait que commencer", a déclaré Ryan Frashure, le porte-parole de la police locale. Très vite, les médias diffusent sa photo. Il s'agit de Jarrod Ramos, 38 ans, qui vivait dans une petite ville voisine. Il avait, semble-t-il, un contentieux de longue date avec le journal, qu'il avait attaqué pour diffamation et déjà menacé sur les réseaux sociaux. Son attaque a fait cinq victimes sur les treize employés du journal. Mais pas question, pour les survivants, de renoncer à publier.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police sécurise la zone où a éclaté une fusillade dans les locaux d\'un journal à Annapolis (Etats-Unis), le 28 juin 2018.
La police sécurise la zone où a éclaté une fusillade dans les locaux d'un journal à Annapolis (Etats-Unis), le 28 juin 2018. (JOSHUA ROBERTS / REUTERS)