États-Unis : New York déclare la guerre aux bâtiments polluants

La ville de New York (États-Unis) veut rendre ses buildings beaucoup moins polluants, avec une loi les obligeant à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030.

FRANCEINFO

Les gratte-ciel de New York (États-Unis) vont devoir réduire leur consommation d'énergie. Le conseil municipal de la ville vient de voter le "Climate Mobilization Act", une loi qui contraint les bâtiments de grande surface à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030.

De très lourdes amendes s'ils ne respectent pas la loi

C'est le cas du célèbre Empire State Building ouvert en 1931. "On a amélioré l'isolation du bâtiment. On a mis de l'isolation entre les radiateurs et les murs extérieurs", raconte le président de l'Empire State Realty Trust, Anthony Malkin. Le secteur immobilier est très réfractaire à cette loi face aux travaux importants et coûteux de cette rénovation, mais pour les défenseurs du projet, cette mise aux normes est nécessaire. Si les bâtiments concernés ne respectent pas la loi, ils seront soumis à de très lourdes amendes.

L\'Empire State Building s\'éteint, le 13 juin 2016 à New York (Etats-Unis), pour rendre hommage aux victimes de la fusillade d\'Orlando (Floride). 
L'Empire State Building s'éteint, le 13 juin 2016 à New York (Etats-Unis), pour rendre hommage aux victimes de la fusillade d'Orlando (Floride).  (VOLKAN FURUNCU / ANADOLU AGENCY / AFP)