Etats-Unis, le nouveau désengagement

Les Etats-Unis ne feront plus partie du Conseil des droits de l'homme de l'ONU.Le retrait a été annoncé cette nuit par l'ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikki Haley et du chef de la diplomatie Mike Pompeo.

Ils reprochent à l'institution de faire le jeux des pays autoritaires comme Cuba, le Venezuela ou la République du Congo, membres de ce conseil qui réunit 47 états membres.

"Nous prenons cette mesure parce que notre engagement ne nous permet pas de faire partie d'une organisation hypocrite et égoïste qui se moque des droits de l'homme" a déclaré Nikki Haley.

Mais Washington reproche surtout au conseil son biais supposé contre Israël. 
En mai dernier, il s'était notamment prononcé en faveur d'une enquête sur les violences commises par l'Etat hébreux contre des manifestants palestiniens à Gaza.

La décision s'insère dans la longue liste des désangements américains,
enclenchés depuis l'arrivée de Donald Trump au pouvoir...

Les Etats-Unis ne feront plus partie du Conseil des droits de l\'homme de l\'ONU.Le retrait a été annoncé cette nuit par l\'ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikki Haley et du chef de la diplomatie Mike Pompeo.
Les Etats-Unis ne feront plus partie du Conseil des droits de l'homme de l'ONU.Le retrait a été annoncé cette nuit par l'ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikki Haley et du chef de la diplomatie Mike Pompeo. (France 24)