États-Unis : le car-jacking, véritable fléau des routes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min
États-Unis : le fléau des pirates de la route
Article rédigé par France 2 - F. Genauzeau, A. Sangouard
France Télévisions
France 2
Scènes d’une grande violence et qui ne durent que quelques secondes, les car-jacking se multiplient aux États-Unis. Conséquence : des automobilistes de plus en plus stressés. Mais quelles sont les raisons de ces attaques ?

C’est un braquage éclair, pistolet automatique à la main. Pendant qu’un premier voleur éloigne le propriétaire du véhicule, un complice récupère les clés, l’agression n’a duré que onze secondes. Ces derniers mois, ce type d’attaque a très fortement augmenté aux États-Unis. En Californie, un père de famille s’est fait arracher sa voiture. Le voleur, arrêté quelques kilomètres plus loin, n’avait même pas réalisé qu’un petit garçon était assis à l’arrière.   

Washington capitale du car-jacking 

Dans la banlieue chic de Washington il y a un mois, le propriétaire d’un restaurant a été victime d’une attaque. Un homme, arme au poing, se précipite pour récupérer les clés de sa voiture de sport. "Ils m’ont frappé à la tête avec la crosse", a-t-il raconté. Il leur a immédiatement donné les clés de son véhicule. En l’espace de quelques mois, Washington est devenu la capitale du car-jacking, deux fois plus de vols que l’an dernier et six fois plus qu’en 2019. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.